Chris Garneau au Point Éphémère (26/09/18)

(ceci n’est pas une critique, mais…)

Le Point Ephémère est rempli comme un oeuf en ce mercredi soir. Une éternité que je n’y avais pas mis les pieds. J’avais oublié qu’on pouvait entendre les boombooms du bar à côté qui ne baisse pas la musique.

Après une première partie hypnotisante de La Mess, place à Chris Garneau que je n’avais plus vu depuis dix ans, soit toute une vie. Les années paraissent n’avoir aucune prise sur lui. Des petits soucis techniques rendent notre artiste encore plus nerveux que ce qu’il était déjà, il l’avouera à la fin du concert. La 1e partie du concert est consacrée à son nouvel album « Yours » qui ne sortira que le 9 novembre prochain. Il n’est jamais simple de rentrer dans un concert quand on ne connait pas du tout les chansons. Et on sent que Chris Garneau et ses musiciens ont encore besoin de rôder ces nouvelles compositions sur scène. Pas totalement convaincu, donc.

Et c’est seulement quand il reprendra ses anciennes chansons que le concert prendra véritablement son envol. Le charme et la poésie opèrent à nouveau. Très peu de titres de son tout premier album « Music for tourists », un de mes albums de chevet, pas de « Baby’s Romance » non plus. Morgane Imbeaud (ex-Cocoon) l’accompagnera sur deux chansons (dont une reprise pas vraiment maîtrisée du classique de Françoise Hardy « La plus belle pour aller danser ».

Cela dit, ça n’a pas atteint la grâce et l’émotion que j’ai pu ressentir la première fois que je l’ai vu, il y a dix ans déjà. Parce que les premières fois, c’est toujours unique. (veuillez bien vouloir m’excuser pour cette phrase). Et comme Chris Garneau est un artiste, à mon sens, trop méconnu, n’hésitez pas à jeter un coup d’oreille à sa musique, vous n’en reviendrez pas.

 

CHRIS GARNEAU (La Mess en première partie) au Point Éphémère

SETLIST : The Leaving Song – Gentry – Ambush (avec Morgane Imbeaud) – Family – Choices – Torpedo – Winter Song 2 – Danny – Castle Time – Tower – Winter Song 1 – Pas Grave – Switzerland – Sad News /// Rappels : La plus belle pour aller danser (avec Morgane Imbeaud) – Raw and Awake – No Lord

Prochainement au Badaboum (Paris) le 28 novembre 2018

(une autre histoire)

C’est quand que tu viens, dis ? C’est quand que tu arrives ? Parce que je t’attends. Je suis toujours celui qui attend. Ça veut tout dire, non ? C’est quand que tu reviens ? Il parait que je suis patient. Je suis nerveux, mais patient. Je pourrais attendre des heures, des jours. J’ai déjà attendu des années. C’est quand que… C’est quand que… Hein ? C’est quand que ? Tu vois ? Tu sais. Mon code a changé. L’âge où on s’est embrassé pour la première fois et cette position qu’on n’a jamais faite. Je ne suis plus aussi souple que dans le temps, faut dire. Je ne peux te rejoindre. Je ne peux te rejoindre sauf si je… Voilà. À tout de suite.

vu le mercredi 26 septembre 2018 au Point Éphémère, Paris

prix de ma place : 16,80€

Textes (sauf mention contraire) : Axel Ito

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s