La Première Fois (in Les Infilitré.e.s au Théâtre de la Bastille)

La première fois de toute ma vie où je suis allé au théâtre… En fait, je crois que j’ai d’abord fait du théâtre avant d’en voir.

J’étais en cinquième, au collège Darius Milhaud à Marseille et avec le club théâtre, on avait monté la pièce « L’Oiseau Bleu » de Maurice Maeterlinck. Et je jouais deux rôles : l’Enfant Bleu Amoureux et le Pain. Pour m’imprégner du rôle du Pain, j’avais planqué des tranches de pain de mie dans mon costume qui finissaient tout imprégnées de ma sueur. Parce que je transpire beaucoup. J’ai toujours beaucoup sué…

« Eh bien, comment me trouvez-vous ? »

C’était ma première réplique.

Mon personnage d’enfant bleu amoureux était amoureux d’une autre enfant bleue. Pour m’imprégner du rôle, je suis vraiment tombé amoureux de cette autre enfant bleue. Elle s’appelait Marie-Laure Cassard. Mais ça n’a jamais vraiment fonctionné parce que Marie-Laure Cassard n’aimait pas quand je transpirais…

« Je t’aimerai toujours ! »

C’était ma dernière réplique.

La première fois où je suis vraiment allé au théâtre, c’était l’année suivante. J’étais en quatrième et notre prof d’anglais, Madame Klotz, nous avait emmenés au Théâtre du Moulin voir une adaptation de « La Ferme des Animaux » de George Orwell. C’était en anglais. Et je n’ai absolument rien compris. Parce que l’anglais, c’était ma LV2, pas ma LV1. Normalement, j’aurais dû aller au collège des Caillols. Mais comme ça craignait un peu, ma mère m’a fait prendre Allemand LV1, grâce à quoi j’ai pu avoir la dérogation pour aller au collège Darius Milhaud.

En CM2, j’étais amoureux de Florence Herman. Elle, elle a pris anglais LV1 et est allée au collège des Caillols.

« Je t’aimerai toujours. »

C’est ce que je lui ai dit la dernière fois que je l’ai vue. Parce que je ne l’ai plus jamais revue.

Tout ça à cause de ma mère…

 

(Ceci était le texte que j’ai écrit et joué pour le spectacle des Infilitré.e.s au Théâtre de la Bastille, les vendredi 25 et samedi 26 mai 2018. Un grand merci à Marc Woog pour son oeil critique mais bienveillant. Évidemment, il manque le son et l’image… Tant pis pour vous, vous auriez dû venir, même si le spectacle a affiché complet pour les deux représentations…)

 

33468466_10160369641785641_5877542940758245376_o

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s