NTM (AccorHôtels Arena – 9 mars 2018)

(ceci n’est pas une critique, mais…)

De mémoire, Nick Hornby disait dans « Fever Pitch » (Carton Jaune en français) qu’on pouvait avoir plusieurs amours dans sa vie, mais qu’on avait qu’un seul club de football de cœur – lui c’était Arsenal. Il pouvait y avoir une rupture entre le club et la personne, mais jamais ô grand jamais, on irait voir dans un autre stade si l’herbe était plus verte.

Je suis marseillais, je supporte l’OM, surtout quand il est en haut du classement, ne soyons pas de mauvaise foi. Mais je ne supporterai aucune autre équipe, malgré ma proximité géographique avec l’équipe qatari… pardon… de la capitale.

Aussi depuis très longtemps maintenant j’écoute IAM, je les ai vus en concert, j’ai tous leurs albums, je connais plusieurs chansons par coeur. Mais je dois le confesser : « Oui, j’ai vu NTM en concert et en plus j’ai aimé. »

Longue introduction pour une très courte chronique… Une scéno de folie (écrans géants, lettres n, t m, gigantesques qui bougent) signée, si je suis bien renseigné, par Jérémie Lippmann, des invités à tire-larigot (je n’ai reconnu que Oxmo Puccino sur That’s my people, désolé…), des danseuses et une barre de pole dance pour « Ma Benz »…, Joey Starr et Kool Shen ne font pas leur demi-siècle chacun et leurs trente-cinq ans de carrière commune, même si de petites plages ont été aménagées pour leur repos, car ils se donnent à fond ! Certes aucun nouvel album n’est en préparation et même si on peut s’interroger sur les réelles motivations de leur retour sur scène, on ne peut nier leur investissement et leur générosité envers un public plutôt post trentenaire qui n’est pas en reste et Joey Starr est très en verve pour faire chanter les fans de la première, deuxième… heure sur « Passe le oinj » et surtout « Seine St Denis Style » et cette voix…

Ces deux-là sont dans leur élément sur scène et mon seul regret aura été de ne pas avoir entendu la seule chanson que j’arrive à chanter par coeur… « La Fièvre ».

 

vu le vendredi 9 mars 2018 à l’AccorHôtel Arena (et prochainement en tournée dans les festivals d’été…)

prix de la place : 76,25€ (cat 1) : place assise, mais je fus bien plus debout qu’assis, emporté par la foule et le flow, à balancer mes doigts devant moi, comme un B-Boy…

 

 

maxnewsspecial191086
Crédits photo : Frédéric Dugit/Le Parisien

 

(une autre histoire)

« Salut, ça va ? Dis, tu me gardes la place, je vais me chercher une bière… Merci ! Y a mes potes qui sont dans la fosse, j’ai trouvé qu’une seule place ici, on est bien, non ? T’es venu tout seul ? Ca te fait rien d’aller voir un concert tout seul ? Je trouve ça déprimant. T’es déprimant, toi, hein ? Et déprimé. C’est pour ça que j’aime bien discuter avec les gens que je ne connais pas. J’aime me faire des petites histoires dans ma tête. Ça fait passer le temps. Attends… Oh mais il est con, regarde le message, mon pote de la fosse qui me demande si j’ai trouvé un nouvel ami… T’as quel âge ? Trente-neuf ans ? Un vieux de la vieille, quoi. Comme mon daron ! T’as connu NTM qu’à partir de « La fièvre » ? Non moi je connais depuis que je suis tout petit, un pur et dur. C’est mon père qui m’a fait connaître. Il les connait depuis le début, trente-cinq ans je crois. D’où tu viens ? Ouais, tu peux me dire où tu es né… Pourquoi tu hésites ? Tu ne sais plus où tu es né ? T’es québécois ? Ah c’est ça ton accent ? Il est bizarre… Moi je suis né dans le 9-3 mais je vis à Lorient maintenant.  Je me suis mis au vert. Je rentre pas dans les détails, hein ? Je suis venu exprès pour le concert. C’est historique. HIS-TO-RIQUE ! Mais là, tu crèches où ? Paris 19e ? Ah ouais, tu travailles dans le 9-3 ? A Saint Denis ? Aubervilliers ? Tu travailles aux Lilas ? C’est pas le vrai 9-3, ça. T’as pas l’air très à l’aise, pourquoi tu me demandes toujours de répéter, tu es sourd, tu te branles trop ? Remarque… quand on vient à un concert tout seul… Tu comprends pas ce que je dis, c’est mon accent ? Non je m’énerve pas, je tiens carrément l’alcool, c’est pas leur merde coupée à l’eau dans des gobelets à dix boules qui vont me rendre paf. Je ressens la peur en toi…»

J’ai peur. Faut que je garde mon air cool, mon sourire béat. Mince, il me demande d’où je viens, il veut savoir où je suis né ? Mince, je sais pas mentir, je vais quand même pas lui dire que je viens de Marseille et que je connais par cœur « L’empire du côté obscur »… Je vais prendre l’accent québécois. Il est merdique, mais il a déjà bu trois pintes, ça va passer. Pourtant il n’a pas l’air si con que ça, malgré sa casquette Lacoste. En revanche, je ne comprends rien. Et c’est pas la musique à côté, il parle trop vite pour moi. S’il découvre d’où je viens, il va me latter la gueule. Pire, il va mettre la lumière sur moi. Vingt mille personnes vont me mater, comme une bête curieuse. Là, comme dans les matchs de hockey, je serai même filmé. Je serai retransmis en direct sur les écrans géants installés sur la scène. Joey Starr me jugera du coin de l’oeil gauche ou droite. On me demandera de chanter une chanson de NTM. Je prendrai le micro, je jetterai mon pull à capuche au public qui le brûlera, parce qu’il est quand même pas mal moche. Et je chanterai « La fièvre », comme sous ma douche. Le public sera en feu. Kool Shen et Joey Starr me rejoindront, on fera un trio, en tout bien tout honneur bien sûr. Voilà pourquoi NTM n’aura pas chanté cette chanson ce soir.

« Pourquoi tu me racontes la vérité maintenant ? Ok tu es de Marseille et alors ? Regarde, y a le Rat Luciano sur scène, il est de Marseille, lui, non ? Ben alors, tranquille, tout baigne ! Bon, c’est pas comme si tu me disais que tu connaissais par coeur les chansons d’IAM, là ça irait mal pour toi. Tu connais pas les chansons d’IAM, dis ? »

 

Textes (sauf mention contraire) : Axel Ito

Publicités

2 réflexions au sujet de « NTM (AccorHôtels Arena – 9 mars 2018) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s